Ma sexualité où es-tu ?

top feature image

Ma sexualité où es-tu ?

D’aussi loin que je me souvienne, la sensualité et la curiosité pour la sexualité ont été présentes dans ma vie.

Il y a quelques années, j’ai écrit des fragments érotiques, j’en ai fait un livre que j’ai publié sous une anagramme, Lisèle AUBADDE, chez The Book Edition.

https://www.thebookedition.com/fr/liaison-vers-vous-p-40827.html

J’aime regarder des photos érotiques, des scènes enflammées entre amants.

J’aime sentir le désir au creux de mon ventre et imaginer une prochaine rencontre.

 

Et je me suis souvent demandée si toutes les femmes étaient comme moi. Si j’avais quelque chose de « pas normal », d’excessif, de honteux. Et aussi à quoi servait cet élan sauvage.

 

J’ai participé il y a quelques semaines, à une causerie de Michael sur la sexualité. J’ai entendu trois intentions différentes : la procréation, le plaisir, et le tissage de l’amour. La procréation c’est du passé, le plaisir j’ai des souvenirs forts… Il me reste le tissage.

 

Il me semble que là où je suis aujourd’hui, ayant découvert ma forte énergie, j’ai à expérimenter encore et encore ma présence à ce feu intérieur, et aussi à trouver quelle est sa place en moi et dans ma relation aux autres et au monde.

J’avais posté sur le site de Michael cette découverte il y a juste un an :

https://michaelgallasch.com/2020/07/15/mon-feu-my-fire/

 

L’été dernier, j’ai participé à un stage de tantra femmes, et pendant ces quelques jours, j’ai pris conscience de la beauté de ces corps si variés. J’ai l’image de notre cercle encore très présent, le souvenir du regard conscient que je posais sur chacune, et de cette évidence que chaque femme était exactement comme elle devait être.

Pour moi qui espère souvent avoir un autre corps, devant ces femmes si diverses, il m’a semblé que le miroir était clair : J’ai le corps qui est parfait pour moi ici et maintenant.

 

Depuis, c’est sur un blog que je fais une place à l’exploratrice de sensualité vivante en moi, que j’ai nommé Tara :

https://tara.echodefemmes.nohost.me

 

Et pour vivre mes explorations dans le tissage avec l’autre, j’ai rejoint un groupe autogéré de tantra mixte.

Je suis en liste d’attente pour les prochains week-ends. Je m’interroge. Peut-être ai-je encore à me préparer pour vivre ces partages ? Ou peut-être d’autres choses vont se présenter pour éclairer ma route ?

Je ne sens pas d’impatience, pas de recul non plus. Comme une confiance : j’ai posé un pas en m’inscrivant à ce tantra mixte, maintenant j’écoute la vie pour le pas le suivant, et ce sera peut-être tout autre chose !

 

A très bientôt, je vous souhaite une journée pleine de vie…

 

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.